Comment installer une piscine hors sol dans votre jardin ?

Les températures commencent à grimper, et vous avez prévu d’acheter puis installer une piscine hors sol dans votre jardin ? Quelles sont les étapes à ne pas rater ? Comment être sûr de pérenniser votre installation ? Nous vous conseillons dans ce guide d’installation.

Le choix de votre piscine hors sol

Même si le terme est général, on retrouve énormément de modèles différents, qui ne conviendront pas tous à votre terrain. Il faut séparer tous les modèles en PVC (piscine gonflable et autoportante) des modèles rigides (acier et bois). Dans le premier cas, vous n’avez pas besoin d’un déroulé particulier, puisque l’installation d’une piscine PVC se fera en quelques heures seulement, sans grande difficulté.

Par contre, si vous venez d’acheter une piscine en acier, ou en bois, la tâche se compliquera légèrement, et vous devrez suivre à la lettre les recommandations du fabriquant (et nos conseils pour vous en sortir avec les félicitations du jury).

Terrain plat ou en pente ?

Là encore, si vous avez déjà acheté votre piscine hors sol, nous espérons que vous avez bien réfléchi à son emplacement au préalable. Etape primordiale, le choix de l’emplacement, en fonction des contrainte de votre terrain (superficie, inclinaison, voisinage) doit être murement réfléchi et donner le LA pour la suite de votre projet. Le plus simple étant de trouver un espace plat, qui ne nécessitera aucun gros travaux de terrassement, et protégé du vent (et des regards indiscrets).

Pensez également à l’ensoleillement de votre piscine. Entre une zone ombragée et une zone ensoleillée, la température de l’eau peut facilement varier de 3 à 5 degrés. Pour les plus frileux, ça fait une sacrée différence.

Fabrication d’une dalle bétonnée

Que vous optiez pour une piscine hors sol en bois ou en acier, il est indispensable de réaliser en amont, une dalle bétonnée, à niveau, pour pouvoir poser par-dessus votre bassin. Si vous posez sur le sol votre piscine, il y a de fortes chances pour que celle-ci s’affaisse au bout de quelques jours seulement. On ne dirait pas comme ça, mais avec le poids de la structure et de l’eau, votre sol doit résister à une forte pression sur une faible superficie.

Il est conseillé de faire un léger terrassement de votre terrain, ou du moins de l’aplanir avant de couler votre dalle en béton. Pour des piscines sur des terrains en pente, nous vous conseillons de demander l’avis d’un professionnel avant de débuter vos travaux.

Montage à réaliser à 2 ou 3 personnes minimum

Après fabrication de votre dalle bétonnée, laissez prendre pendant quelques jours (une semaine si vous n’êtes pas pressés). Prévoyez d’être au moins deux pour le montage de la structure (petite à moyenne piscine), et 3 ou 4 pour des modèles de type 4×6 et plus. Si vous effectuez le montage seul, vous aurez toutes les peines du monde lors de l’assemblage des différentes pièces.

Nous le répèterons jamais assez, prenez le temps de lire la notice, et d’effectuer toutes les opérations notées par le constructeur. Comptez entre 2 et 5 jours pour le montage total de votre structure (avec liner et pose du groupe de filtration).

Installation du groupe de filtration

L’étape des raccordements s’effectue avant la pause finale du liner. C’est un moment délicat, puisque c’est le matériel qui permettra de faire fonctionner votre piscine, afin de filtrer et renouveler son eau en permanence. On retrouve sur la majorité des piscines hors sol un système de filtration à sable, beaucoup plus performant, avec une longévité accrue par rapport aux filtres jetables, généralement à poser sur les petits modèles de piscines hors sol.

Pour en savoir plus sur les différents types de piscines hors sol, les promotions et bons plans de l’année, ainsi que de nombreux conseils liés à l’univers de la piscine, rendez-vous sur ce site internet.

/ par

Auteur de l’article :