Tailler correctement les haies

Pendant la saison froide, votre haie souffre et se déforme. Mi-février, début mars, c’est le bon moment pour tailler la haie et lui rendre sa beauté d’antan. Et même si l’hiver a affecté certaines plantes au point qu’elles n’aient pas survécu et qu’ils faillent les éliminer, il faut agir tôt dans l’année. 

Topiaire ou élagage ?

Une distinction importante dès le départ : d’une part, il y a ce qu’on appelle les topiaires. Ici, seules les branches qui poussent vers l’extérieur sont corrigées. On fait cela dans un but décoratif.

D’autre part, il y a l’élagage. Ici, la haie est coupée plus radicalement que dans le cas de la topiaire. Cela signifie que la haie est coupée au ras des branches afin de lui redonner un nouveau souffle.

La taille des haies : judicieuse ou non ?

Pourquoi la haie doit-elle être coupée ? Après tout, elle sert généralement de brise-vue. N’est-il donc pas bon qu’elle pousse à l’état sauvage, tant qu’aucun voisin ne se plaint ? Non, ce n’est pas correct. Car les haies ne restent vraiment opaques que si elles sont régulièrement taillées. La croissance des plantes ligneuses est stimulée : ce n’est qu’avec une taille appropriée que les branches se ramifient dans la mesure voulue. La haie pousse bien, elle est épaisse et il n’y a pas de trous gênants. Vous vous assurez également que personne n’a de raison de se plaindre. Ni les voisins ni les piétons ne se sentent gênés par votre haie.

Fin février : le bon moment pour tailler les haies ?

Coupez la haie dès le mois de février ? Oui, car les pousses sont encore à moitié en hibernation et ne sont pas en pleine sève. Elles peuvent donc mieux supporter une taille à cette période. Un autre avantage est qu’il faut un certain temps avant que les nouvelles pousses soient à nouveau clairement visibles. Avec un peu de chance, la haie gardera sa forme jusqu’à la fin du printemps. En août / septembre, il est conseillé de reprendre les cisailles. La forme peut être maintenue en permanence. Mais vérifiez au préalable s’il n’y a pas de nids ou d’animaux sauvages dans la haie !

La météo joue un rôle

Faites attention à la température extérieure et au temps si vous ne voulez pas endommager votre haie inutilement. Ne taillez que lorsque le thermomètre indique plus de  5° Celcius. En dessous de cette température, vous devez garder vos mains loin des cisailles, sinon la coupe ne cicatrisera pas correctement. Il en va de même si l’ensoleillement est trop important : les surfaces coupées peuvent se dessécher et la haie risque de flétrir. Attendez donc les jours nuageux pour tailler.

Si vous souhaitez acheter un taille-haie professionnels nous vous conseillons de vous rendre sur ce site. Vous serez ainsi sur de ne pas vous tromper dans le choix de votre taille-haie.

La bonne forme

Ce n’est pas seulement le bon moment et le temps idéal qui jouent un rôle. La forme que vous donnez à votre haie est également importante. Pour rester saine et donc opaque, la haie a besoin non seulement d’une humidité suffisante mais aussi d’un ensoleillement suffisant. Si vous voulez vous en assurer et éviter les trous disgracieux, optez pour une taille trapézoïdale. Cela signifie que vous coupez la base de la haie plus large et la couronne plus étroite. De cette façon, la partie supérieure ne couvre pas la partie inférieure et votre haie reçoit également suffisamment de lumière du soleil en bas.

Les exceptions confirment la règle

Vous devez tailler les nouvelles pousses de vos haies de pins et d’épicéas en mai, et les haies à floraison printanière comme le populaire forsythia juste après leur floraison.

Une haie bien taillée permet de réduire les problèmes de voisinage. Vous pouvez acheter un taille haie pas cher sur internet.

Tailler correctement les haies

Voici quelques conseils utiles : Tendez une ficelle à la hauteur que vous souhaitez donner à votre haie après la taille. Cela vous aidera à garder une coupe droite.

Portez des vêtements à manches longues et des gants. Des réactions allergiques peuvent se produire après un contact avec la peau. Ils vous permettent également d’éviter de vilaines éraflures dues à des branches saillantes.

/ par

Auteur de l’article : Paul