Comment entretenir une pompe à chaleur ?

Tout système de chauffage doit être régulièrement vérifié pour garantir sa performance et la sécurité de l’installation. Pour réussir l’entretien de sa pompe à chaleur, différents paramètres sont à prendre en compte. Nous les passons en revue.

Pourquoi entretenir la pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur est un appareil complexe qui nécessite un entretien et un suivi régulier.

Un mauvais entretien de l’appareil très nuire à son bon fonctionnement : les tuyaux peuvent s’encrasser, présenter des fuites, le moteur peut tourner moins vite. Au final, cela diminue son rendement et entraîne une hausse de la consommation d’énergie. Et donc de la facture d’électricité !

Par ailleurs, les appareils réversibles contiennent des fluides frigorigènes CFC, HCFC ou HFC. Ces produits ne sont pas nocifs pour l’homme, mais par contre ils le restent pour l’environnement, puisqu’ils contribuent à la destruction de la couche d’ozone. Des tuyaux percés, même légèrement, laissent échapper ces gaz.

Bon à savoir : la manipulation des fluides doit être effectuée par un professionnel certifié QualiPac, le seul autorisé à réaliser cette opération. On l’appelle aussi artisan RGE. Il vérifiera la pression du fluide et contrôlera le circuit, à la recherche d’éventuelles fuites.

Un entretien est obligatoire une fois par an si la charge en fluide frigorigène dépasse 2 kg (puissance d’environ 12 kW).

N’attendez pas la panne pour effectuer l’entretien !

En effet, faute d’une révision annuelle, celle-ci se produit souvent en période d’utilisation (été ou hiver) car l’appareil est fortement sollicité.

Air/air ou air/eau ?

L’entretien dépend aussi du modèle installé : air/air ou air/eau. En effet, le premier ne chauffe que le logement, tandis que le deuxième sert aussi à l’eau chaude sanitaire.

Par ailleurs, leur fonctionnement diffère. Le premier, via le fluide, chauffe directement l’air prélevé à l’extérieur et l’injecte à l’intérieur via les émetteurs. Le deuxième, via le fluide, chauffe un circuit d’eau qui va circuler dans les radiateurs ou le plancher chauffant. De plus, il chauffe aussi l’eau nécessaire à l’usage des occupants.

Sur les deux appareils, on vérifiera de même le compresseur, l’étanchéité des tuyaux, l’état des connexions électriques.

L’entretien de la pompe à chaleur air/air

La pompe air/air fonctionne avec deux unités (intérieure et extérieure) et un fluide frigorigène. Le groupe extérieur et les unités intérieures doivent être nettoyés régulièrement pour en assurer la pérennité et maintenir la qualité de l’air.

L’unité extérieure doit être nettoyé pour enlever toute branche ou feuille qui pourraient l’obstruer. À l’intérieur, on nettoiera régulièrement les émetteurs pour garantir une qualité d’air respirable.

Il s’agira aussi de nettoyer le filtre à air de l’unité intérieure tous les quinze jours. On aspire la poussière puis on rince le filtre à l’eau. On veillera à ne pas utiliser de solvant ni de produit ménager !

Certains modèles comprennent des filtres à charbon actif. Selon la fréquence d’utilisation, il faudra les changer tous les 6 mois à 1 an.

Cela peut entrer dans le cadre d’un contrat d’entretien annuel avec l’installateur. Prix : 100 à 300 €.

L’entretien de la pompe à chaleur air/eau

De la même façon, on enlèvera sur l’unité extérieure toute feuille ou branche.

À l’intérieur, on vérifiera la pression d’eau dans le circuit caloporteur. Si celle-ci n’est pas suffisante, l’installation se met à l’arrêt, en position de sécurité. La cause peut être un manque d’eau dû à une fuite.

Le changement du fluide intervient tous les 5 ans afin de garantir une qualité d’échange de chaleur optimale entre le fluide caloporteur et le circuit d’eau.

Cela peut entrer dans le cadre d’un contrat d’entretien annuel avec l’installateur. Prix : 100 à 300 €.

Sachez que différentes aides existent pour vos travaux de rénovation.

Notre  sélection des meilleures pompes à chaleur:

❤ SOLDES 2019 ❤Top N°. 1
Air solaire Chauffage Conditionneur Conditionneur Ventilateur aspirant Sécheur Chauffage par le sol...
  •  Chauffage ventilation    déshumidification à l'épargne  un climat intérieur sain de coûts de chauffage
  • Dim 900W intensité du flux d'air : 90m 3 / heure
  • Augmentation de température, environ : 15degrés
  • Superficie approximative de m2:50m 2
  • Performance (w/h) : 560W de l'intensité du soleil
Top N°. 3
Michl Pompe à chaleur air-eau 15,9kW
  • COP: à 4.2 (at 7°C température extérieure et 40°C température de départ)
Top N°. 4
Pompe à chaleur split bi-bloc Atlantic Alfea extensa duo + 10 Mono 10kW
  • Classe énergétique chauffage : A++
  • Classe énergétique sanitaire : A

Post Author: Bernard